Femmes célibataires: Pourquoi ne nous rappellent-ils plus?

Femmes célibataires: Pourquoi ne nous rappellent-ils plus?

Pour vous Mesdames

 

On se rencontre, on se cherche, on rit, on joue, l’alchimie est parfaite. Nous sommes sur un nuage, nous avons enfin trouvé un homme qui nous correspond et qui nous porte toute cette attention qui nous comble.

Et soudainement, nous le sentons, la dynamique de cette relation prend un virage alors que nous investissons le meilleur de nous même. Les messages se font plus rares, il vous porte de moins en moins d’intérêt, nous délaisse peu à peu, peut-être disparait totalement, en nous laissant seule, pleine d’interrogations, emportant au passage notre confiance en nous…

Et un beau jour, fatiguées de souffrir, nous déclarons que l’amour n’est pas fait pour nous.

Que celle à qui cela n’est jamais arrivé me jette la première pierre.

Nous nous devons une bonne fois pour toutes de comprendre quelles erreurs nous nous évertuons à répéter sans cesse et enfin inverser la vapeur. Pour cela prenons le temps d’analyser nos comportements cachés et ouvrons la boîte crânienne de ces messieurs pour regarder ce qu’il s’y trouve.

Breaking news! La plupart des hommes souhaitent, tout comme nous, rencontrer ce partenaire de jeu avec qui prendre du plaisir, partager, entrevoir un futur et construire. La nature humaine est ainsi faite, que l’on soit un homme ou une femme, on recherche tous à combler un même besoin, aimer et être aimé.

Les quatre erreurs fondamentales : infatuation, interpretations, attentes, panique

Reprenons point par point :

Lui : Cette attitude relax et confiante que nous dégageons lui donne envie de nous séduire, vous montre ses plus belles plumes et ses plus meilleurs atouts, il vous excite.

INFATUATION : Ou le « syndrome du sauveur ». Grisées par nos hormones, nous avons l’illusion, après quelques jours seulement,  qu’ « il a tout ce que je recherche chez un homme. C’est celui que j’attendais».

La réalité : nous projetons nos besoins chez cet être pour construire un idéal imaginaire incarné en lui. Ladies, pourriez-vous dire de vous même que l’on puisse vous connaître, connaître vos valeurs profondes seulement après quelques dates?

Lui : exprime son intérêt par des attentions, entretient la relation et veut vous découvrir.

INTERPRETATION : Ces attentions, nous les recevons comme autant de preuves d’amour. De cet homme,  nous en faisons en retour… notre priorité. Notre humeur et nos journées sont rythmées par ses appels, ses textos…

La réalité : Il se sent simplement à l’aise de s’exprimer avec vous, «enfin une femme qui ne me met pas la pression!».

ATTENTES: On se projette dans l’avenir et l’euphorie que nous ressentons nous amène tranquillement à développer toutes sortes d’attentes.

Lui : Est interpelé par ce subtil changement dans l’attitude de cette fille qui était tellement relax et fun et qui soudainement le place sur un piédestal sur lequel il n’a jamais demandé à se retrouver. Son réflexe naturel ? prendre un peu de recul.

PANIQUE: on perçoit ce recul comme un rejet. Désorientées, nous tentons de rattraper son attention en développant des attitudes oppressantes alors même que nous essayons de sauver cette histoire qui a si bien commencé!

La réalité : nous l’invitons à fuir encore davantage… une réflexion par ci, un commentaire, après tout, nous sommes en droit de nous exprimer, non ? Tout doucement, nous qui étions relax et confiante, nous devenons needy et insécure.

… Jusqu’à ce que, ne prenant plus de plaisir, il ne souhaitera plus nous voir, ou si monsieur est courageux, nous lance un « écoute finalement je ne suis pas prêt pour une relation, tu es extraordinaire, ce n’est pas toi c’est moi ».

La bonne nouvelle? il est possible de recalibrer son attitude, et d’entretenir des relations amoureuses saines et s’épanouir avec son partenaire, tout en restant soi même!

Dans mon livre « Guide de séduction au féminin – Comprendre l’éloignement émotionnel des hommes » je développe les fondements des mécanismes amoureux et vous partage de précieux conseils pour vous aider à vivre vos relations amoureuses en toute sérénité et en toute sincérité.

Il n’est jamais trop tard  pour retrouver votre pouvoir !

Vous pouvez vous le procurez facilement en cliquant le lien ci-dessous.

http://abcseduction.ca/fr/guide-de-seduction-au-feminin-comprendre-leloignement-emotionnel-des-hommes

Quelle sera votre réalité ce 14 février?

Quelle sera votre réalité ce 14 février?

Pour vous mesdames et messieurs

Même si je le voudrais, je ne pourrais passer sous silence la Saint-Valentin qui s’en vient. En tant que coach en relations amoureuses, j’ai reçu plus d’appels et de demandes de consultation cette semaine que depuis le début de l’année.

Et c’est tout à fait normal, car à l’approche de cette date, qualifiée de fête des amoureux, la solitude prend tout son sens pour certains célibataires, même s’ils sont bien avec eux-mêmes et dans leur vie.

En réalité, le 14 février est une date comme les autres, mais c’est l’ambiance qui règne à cette date qui fait la différence pour certains.

Il faut comprendre que des moments, tel que la Saint-Valentin, la première journée douce du printemps, la première journée chaude de l’été et l’approche des fêtes de fin d’année apportent une réalité de solitude plus accrue à cause de l’ambiance « d’amour dans l’air » qui règne à ces moments.

La réalité des célibataires semble les rattraper plus fort.

Pourtant mes chers amis, que ce soit un 17 janvier, un 28 février, un 22 août, ou  un 30 septembre la réalité est la même. Mais nous nous laissons influencer (à tort ou à raison) par les événements extérieurs.

C’est peut-être bon d’être réceptif au monde dans lequel on vit, mais il est important de définir nos limites et de décider de créer nous-mêmes la réalité que nous souhaitons percevoir.

Si le dimanche 7 février, vous étiez bien avec votre chat, vos enfants ou des amis, alors le dimanche 14 février, indépendamment de la frénésie extérieure, vous pouvez également décider d’être bien avec votre chat, vos enfants ou des amis…

Ce n’est pas parce qu’on approche de la fête de l’amour que vous devez chercher à comprendre pourquoi vous n’avez pas quelqu’un dans votre vie, ou que vous réalisez soudainement qu’il faut absolument que vous changiez quelque chose.

C’est tous les jours que vous devez prendre les dispositions pour changer ce qui ne vous plaît pas et amener la réalité que vous souhaitez dans votre vie.

C’est un cheminement qui ne peut être régit par les us et coutumes de notre société, mais bien par nos propres choix quotidiens.

Quelles que soient vos circonstances de vie, je vous souhaite une très joyeuse
Saint-Valentin.

Rencontre en ligne: Étape essentielle #3 avant la première rencontre

Rencontre en ligne: Étape essentielle #3 avant la première rencontre

Rencontres par internet

Étape #3 : La conversation téléphonique

Rencontrer en ligne lorsqu’on ne sait pas comment s’y prendre peut effectivement amener son lot de déceptions qui fait que même si vous étiez ouvert à l’idée au début, il vous a fallu à peine quelques rencontres désastreuses pour vous faire changer d’idée.

Je partage avec vous trois étapes à respecter pour éliminer au maximum les déceptions lors de la première rencontre.

Si vous avez manqué les étapes précédentes vous pouvez y accéder ci-dessous:

Étape #1 : La photo

Étape#2: Le courriel ou le « chat »

 La conversation téléphonique

J’ai « parlé » à maintes reprises à des hommes par courriels ou « chat » qui souhaitaient esquiver cette étape sous divers prétexte. Le plus courant est « je ne suis pas vraiment téléphone » ou encore « la chimie s’évalue vraiment en personne ».

Je suggère que cette étape ne soit jamais esquivée. Si la personne vous a convaincu par ses courriels et « chat » que c’était quelqu’un d’intéressant, la voix est l’indice qui va vous aider à confirmer ou non ce que vous appréciez jusqu’à présent, au niveau de la personnalité.

L’intonation, la manière de s’exprimer, le « flow » de la conversation sont tous des éléments à expérimenter avant de vous déplacer.

Donc lorsqu’un homme me donne ce prétexte, je réponds toujours, « on va se parler au moins pour déterminer où et quand on se rencontre ». C’est tout ce dont j’ai besoin pour me faire une idée.

Parfois une conversation qui devait durer 5 minutes en dure 30, à d’autres moments dès les premières phrases je sais que ça n’ira pas plus loin. A moins d’un miracle, que je n’irai pas vérifier :), je sais que cela ne fonctionnerait pas.

Je ne recommande pas que vous rencontriez quelqu’un à qui vous n’avez pas parlé. Après la photo, la communication par écrit, la voix est le troisième élément qui  vous indique si cela peut valoir la peine de rencontrer la personne ou non.

Si après ces 3 étapes vous pensez, sentez, êtes certain à plus de 50% qu’il y a un potentiel de chimie alors à partir de ce moment vous pouvez considérer une première rencontre.

Vous avez éliminé le maximum de chances de « déceptions ». Avec ce processus, même si la personne ne s’avère pas être quelqu’un avec qui vous sortiriez et que vous décidiez de ne pas vous revoir, vous auriez quand même passé un bon moment.

Ce processus qui débute par le premier contact jusqu’à la rencontre elle-même ne devrait pas durer plus que deux (2) semaines. Au fait ces trois (3) étapes pourraient se faire en une seule semaine.

Pour toutes autres questions et pour en apprendre beaucoup plus sur ce moyen de rencontre, je vous attends à l’atelier de samedi.

Au plaisir.

Rencontre en ligne: Étape essentielle #2 avant la première rencontre

Rencontre en ligne: Étape essentielle #2 avant la première rencontre

Rencontres par internet

Étape #2 : Le courriel ou le « chat »

Rencontrer en ligne lorsqu’on ne sait pas comment s’y prendre peut effectivement amener son lot de déceptions qui fait que même si vous étiez ouvert à l’idée au début, il vous a fallu à peine quelques rencontres désastreuses pour vous faire changer d’idée.

Je partage avec vous trois étapes à respecter pour éliminer au maximum les déceptions lors de la première rencontre.

Si vous avez manqué la première étape essentielle vous pouvez y accéder ici: Étape #1 : La photo

 Le courriel ou le « chat »

Il est important d’échanger un peu plus que la phrase traditionnelle « j’ai lu ton profil et je pense que nous avons des points en communs et j’aimerais te rencontrer».

Il faut communiquer par écrit (au moins 2 courriels ou deux conversations par « chat ») pour réaliser si oui ou non la personne s’exprime d’une manière qui vous « convient ». C’est le premier lien, la première connexion. Son profil est certes un indice mais peut avoir été écrit ou corrigé par quelqu’un d’autre.

L’expression écrite est un bon indice du niveau d’éducation et peut vous aider à déterminer si c’est quelqu’un qui vous convient selon vos propres critères.

À part l’éducation, la personne laisse transparaître beaucoup de sa personnalité à travers ses messages, sa  confiance en elle, son arrogance, son intérêt, son détachement, son sens de l’humour, son côté rigide et trop sérieux etc.

Parfois, sa manière d’écrire vous plaît mais vous aurez décelé quelque chose d’autre qui aura été un « turn off » complet.

Petite anecdote  personnelle, il y a quelques semaines je parlais par « chat » à un gars qui m’avait contacté. Tout allait bien, il était intéressant MAIS… il prenait ce qui me semblait une éternité pour répondre à mes messages. Là je commençais à perdre patience et je pensais qu’il était surement entrain d’avoir deux conversations en même temps (ce qui en passant est malpoli). Donc je lui dis « écoute tu m’as l’air occupé, je pense que je vais te laisser à tes activités et on continuera notre conversation une autre fois ».

A ma grande surprise, sa réponse à été « oh non c’est correct je lis la Presse pendant que je te parle »… Ah ok (je suis restée bouche bée) … Quel manque de délicatesse, de politesse ou d’intérêt tout court.

J’ai choisi d’arrêter là ma conversation avec lui. Je lui ai dit que malheureusement je devrais le laisser à son journal parce que j’avais des trucs à faire.

Je n’étais nullement fâchée. Mais avec son attitude j’ai pensé que c’était probablement quelqu’un qui ne donnait pas une grande importance à ses interlocuteurs. Cela ne m’intéressait pas d’aller plus loin pour confirmer ou non ma théorie là-dessus.

Lorsque vous parlez à quelqu’un concentrez-vous uniquement sur cette personne. Pour deux raisons :

  1. Question de politesse et par conséquent donner toute son importance à l’autre
  2. Vous vous donnez la chance de déterminer si cette personne répond à vos critères de base ou non. En étant distrait vous n’êtes pas en mesure d’évaluer si cela vaut la peine de la rencontrer, ce qui était la base de la conversation au départ.

Demain je vous partage la troisième et dernière étape pour maximiser vos chances de « cliquer » lors de la première rencontre : La conversation téléphonique

Samedi je promets beaucoup de « fun » aux participants. Pleins de trucs, d’expériences personnelles, et toutes les choses à faire ou à éviter pour trouver l’amour en ligne… même si vous n’y croyez pas ou plus.

Si vous n’êtes pas encore inscrit vous pouvez le faire ici.

D’ici là je vous souhaite une très bonne journée.

 

 

Rencontre en ligne: Trois (3) étapes essentielles avant la première rencontre

Rencontre en ligne: Trois (3) étapes essentielles avant la première rencontre

Rencontres par internet

Étape #1 : La photo – Comment contourner les déceptions

Dans le milieu des célibataires il y a souvent une perception négative par rapport aux sites de rencontres. Alors que les histoires à succès se multiplient, il y en a beaucoup qui n’y croient pas ou plus.

Rencontrer sur les sites internet lorsqu’on ne sait pas comment s’y prendre peut effectivement amener son lot de déceptions qui fait que même si vous étiez ouvert à l’idée au début, il vous a fallu à peine quelques rencontres désastreuses pour vous faire changer d’idée.

Pourquoi il y a donc autant d’histoires à succès?

Je pense que ces jours-ci la plupart des gens connaissent un couple qui s’est formé par une rencontre sur internet. Malgré tout certains s’accrochent à leur expérience négative et refusent de se donner la chance d’essayer à nouveau.

Ceux qui me connaissent savent que moi j’y crois. Avec les sites de rencontres, j’ai connu seulement de belles expériences et j’ai réussi deux belles relations à long terme, dont une qui a duré près de cinq (5).

Cela fonctionne, et comme tout dans la vie, si on sait comment s’y prendre et si on se donne l’opportunité d’en apprendre plus, on augmente nos chances de succès.

Je partage avec vous trois étapes à respecter pour éliminer au maximum les déceptions lors de la première rencontre.

J’ai décidé de vous donner un maximum d’informations sur chacune des étapes.

Pour éviter que mon message soit trop long, je l’ai séparé en 3 courriels différents, sur 3 jours consécutifs.

La photo – Comment contourner les déceptions

C’est bien beau de dire que s’arrêter sur une photo c’est complètement superficiel. Quelque soit ce que les gens disent, la photo est la première chose qui vous attire chez une personne.

Son profil peut être des plus intéressants, son message pour vous contacter plein d’humour et d’intelligence, sans la photo vous ne pouvez pas savoir si c’est quelqu’un qui a le potentiel de vous attirer ou non…

Je vous entends déjà : « oui mais parfois les gens ne sont pas honnêtes avec leur photo ». Je sais, il y a plusieurs moyens de « contourner » ces déceptions.

Je vous en partage quelques uns :

  • Un indice est quand la personne a plusieurs photos dans plusieurs circonstances, vous êtes capable de vous faire une idée général, par rapport au style, aux activités, son environnement (les photos prises dans la cuisine par exemple).
  • N’hésitez pas à demander quand la photo que vous regardez à été prise, et est-ce que la personne ressemble encore à sa photo. C’est direct, et la personne qui a une photo qui est vraie, et qui se rapproche de qui elle est en personne  ne sera pas offensée par votre demande.
  • Certains vous diront qu’ils veulent rester « privé ». La plupart des sites de rencontres offrent l’option de dévoiler sa photo à une seule personne, soit en annexe dans le message, soit en « débloquant » la photo pour cette personne. Donc ce n’est pas une excuse.

Si vous souhaitez partir du bon pied, ne négociez pas cette étape. IL FAUT voir la photo de la personne qui vous contacte. Ne vous laissez pas séduire uniquement par le profil.

Moi ma règle est très claire « pas de photos, pas de réponses ». Je ne me ferai pas avoir.

Malgré toutes ces précautions, il y a des chances que vous soyez déçus, toutefois, à 50% c’est un premier indice suffisant pour vous permettre de décider si vous passez à la deuxième étape ou non.

Savez-vous que samedi j’offre un atelier de 3 heures complet sur les rencontres en ligne. Cette fois j’amène les participant à mon atelier de l’autre côté du miroir. Comment se mettre à leur avantage avec leur photo? Comment être attirant, se démarquer et être totalement vrai?

Si vous n’êtes pas encore inscrit et pour plus d’informations vous pouvez cliquer ici
Photo courtoisie: blog.neu.com 
Un amoureux qui s’éloigne… 3 conséquences dans la vie d’une femme

Un amoureux qui s’éloigne… 3 conséquences dans la vie d’une femme

Pour vous Mesdames


Le guide essentiel pour toutes les femmes qui souhaitent trouver l'amour, comprendre un peu mieux les hommes et réussir leur vie amoureuse actuelle.
Le guide essentiel pour toutes les femmes qui souhaitent trouver l’amour, comprendre certains comportements des hommes et réussir leur vie amoureuse actuelle. Aussi disponible en librairie (Renaud Bray, Archambault, Chapters, Indigo)

Une femme qui a connu l’éloignement d’un homme avec qui elle entamait une relation amoureuse qui semblait prometteuse, subit parfois des dommages profonds, pas nécessairement visibles au prime abord.

Cette rupture abrupte peut avoir des impacts majeurs sur sa vie amoureuse future, non seulement parce qu’elle ne l’avait pas vu venir mais surtout parce que la plupart du temps elle n’a même pas compris ce qui s’est passé,

3 conséquences qui peuvent affecter négativement sa vie amoureuse :

  1. Un chagrin qui s’éternise: Une femme qui subit l’abandon, sans avoir eu la chance de connaître la cause, se sent blessée et peut trouver plus difficile de sortir de son chagrin que si elle avait compris ce qui c’était passé.
  2. La perte d’assurance et de confiance en elle : Le fait pour elle de n’avoir pas compris la cause de son éloignement peut amener beaucoup de questionnements et d’introspection malheureusement sans réponse. Elle risque de perdre confiance en elle se demandant sans arrêt qu’est ce qu’elle a bien pu faire qui a causé son départ. Elle a de fortes chances de perdre son authenticité en essayant d’être différente avec son prochain amoureux, en pensant le garder.
  3. La répétition du scénario : La peur et l’insécurité risquent de resurgir par rapport au moindre fait et geste de son partenaire. Dans ce cas, elle émettra une énergie négative dont elle ne sera pas forcément consciente. Son prochain amoureux, sans forcément pouvoir mettre le doigt sur ce qui ne va pas, sentira une sorte de malaise par rapport à la relation commencera à perdre intérêt et lui aussi s’en ira probablement sans avertissement.

Les raisons pour lesquelles un homme s’éloigne sont sensiblement toujours les mêmes.

Pourtant pour une raison incompréhensible certaines femmes mettent des années  et plusieurs peines d’amours avant de trouver ou d’aller chercher des réponses pourtant si simple.

Vous avez vécu cette situation, une fois de trop…

  • Si vous souhaitez vous épargner plusieurs autre peines d’amour et d’échecs à répétition
  • Si vous faites partie des femmes qui souhaitent comprendre plus tôt que tard

Je vous invite à participer à ma prochaine conférence “il s’éloigne… pourquoi“, ou encore à me contacter pour un appel découverte gratuit.

Prenez votre vie en main et arrêtez la souffrance inutile

 

reginecoicou

abc-book-banner
Le guide essentiel pour toutes les femmes qui souhaitent trouver l’amour, comprendre un peu mieux les hommes et réussir leur vie amoureuse actuelle.
Croire et Recevoir… Mythe ou Réalité?

Croire et Recevoir… Mythe ou Réalité?

Confessions d'une "Love Coach" Loi de l'Attraction

 

Croire et Recevoir... Est-ce un mythe ou une réalité?

A vous de juger. Une histoire vraie qui vous laissera décider par vous-même.

On se fait souvent dire que ce que l’on croit est au moins 80% ce que l’on reçoit.

Toutes les fois que l’on désire quelque chose dans n'importe quel domaine de nos vies mais qu’on ne l’obtient pas, aussi frustrant que cela puisse sonner (autant pour vous que pour moi), il se pourrait que ce soit parce que quelque part à l’intérieur de nous il y a un je ne sais quoi qui nous empêche d’être persuadé à 100% que l’on va réussir.

Je vous partage une anecdote personnelle sur le sujet et je vous invite à l'essayer par rapport à des petites choses dans votre vie.

Cela ne vous coûtera rien. Vous constaterez ou non les résultats par vous-même.

Si cela fonctionne pour vous cela vous donnera probablement de l’assurance pour continuer.

Au mois de septembre 2014 je me suis acheté une paire de lunettes de lecture à la pharmacie. Ces lunettes ne coûtent pas plus que $20. Elles ont leur utilité certes mais pas une grande valeur monétaire et sont donc facilement remplaçable.

Depuis les 4 dernières années que je porte des lunettes pour lire, j’avais la fâcheuse habitude de les perdre CONSTAMMENT. Tous les jours il y avait un ou même plusieurs moments de la journée où je passais un temps fou à les chercher sans compter la frustration qui venait avec.

Il m’est même déjà arrivé de ne jamais les retrouver au point où je devais m’en acheter d’autres. Cela n’avait aucun sens.

Probablement deux semaines à peine après avoir acheté ma dernière paire en septembre, le manche droit s’est cassé et n’était pas réparable. Je me suis dit « c’est correct, je vais les garder, je ne les porte qu’à la maison et… d’ailleurs je ne les perds jamais ».

La phrase clé que j’ai pensée sans réellement y prêter attention « je ne les perds jamais ».

À vous qui me lisez présentement, je vous affirme et ceux qui me côtoient régulièrement vous le confirmeront que 5 mois plus tard je n’ai JAMAIS eu à chercher ces lunettes pour plus que 30 secondes.

Quelque soit l’endroit inattendu où je les aurais mises, mon regard était toujours attiré vers elles; soit je soulevais le bon objet ou je regardais où il fallait.

C’était devenu un jeu avec moi-même. Je ne trouvais pas tout de suite mes lunettes et je me disais : « de toute façon je ne les perds jamais », jusqu’à ce que je prenne conscience de ce qui se passait: plus je répétais mentalement « je ne les perds jamais » plus la magie opérait et opère encore à ce jour.

Mon deuxième essaie avec ce concept à été par rapport à un autre objet assez banal, une de mes tuques et pas la plus belle (un bonnet pour mes autres amis francophones). Résultat identique. Je la retrouvais rapidement n'importe où.

J’ai alors décidé d’essayer d’appliquer ce concept par rapport à une situation plus sérieuse de ma vie.

Tout un exercice… Parce qu’il ne suffit pas d’énoncer un fait, il faut en être persuadé.

Ce n’est pas simplement dire « je ne perds jamais mes lunettes » pour qu’elles se matérialisent, il faut croire en l’évidence même. Et plus l’expérience prouve que c’est vrai, plus on devient persuadé et plus les chances qu’on les retrouve augmentent.

Je croyais à ma réussite de recevoir ce dont j’avais besoin, mais vu l’enjeu, il y avait un pourcentage de doute dont je n’étais pas capable de me débarrasser.

Pour ce, j’ai eu à adapter ma pensée, à travailler sur moi-même jusqu’à trouver la phrase qui me parlait vraiment. Une fois cette phrase trouvée, j’ai matérialisé ce miracle en pratiquement une semaine.

Parce que j’ai réussi une fois, je réussirai surement plus facilement la prochaine fois, au fur et à mesure jusqu’à ce que cela devienne une évidence.

Croire en l’évidence est la clé de la manifestation.

Il y aura probablement des moments où cela ne fonctionnera pas rapidement, mais cela fait partie des leçons que la vie nous apporte pour nous rendre prêt à recevoir ou nous rediriger ailleurs.

Croire et Recevoir, les gens en parlent depuis des lustres et certains le pratiquent avec une facilité déconcertante.

Et vous Croire et Recevoir est-ce un mythe ou bien vous allez essayer d’en faire une réalité.

Lorsque vous pensez à la relation amoureuse que vous souhaitez, lorsque vous rencontrez quelqu'un qui vous plaît, lorsque tout semble allez bien quelles pensées vous viennent à l'esprit.

Si vous souhaitez recevoir mes conseils pour arriver à réaliser votre relation amoureuse idéale, quelques soient les circonstances de votre vie Contactez-moi il me fera plaisir de vous répondre dans les 24 heures.

Mes prochains événements pour le mois de mars 2015:

Soirées pour célibataires

Conférence pour femmes - Il s'éloigne... Pourquoi?

 

Si cela ne vous tente plus de voir le verre à moitié plein

Si cela ne vous tente plus de voir le verre à moitié plein

Pour vous mesdames et messieurs

Pourquoi faire le choix du positif versus le négatif, de la lumière par rapport à la noirceur SURTOUT quand on n’a pas le cœur à cela?

Lorsque vous passez une période difficile (santé, amour, finances, travail ect), vous avez le choix:

  • De croire que tout va s’arranger
  • De prendre les dispositions en ce sens
  • D’en rêver et d’anticiper ce moment

Ou bien de mettre toute votre attention sur comment tout va mal, tout ce qui ne fonctionne pas et d’en parler tout le temps.

La bonne et la mauvaise nouvelle…. Dans les deux cas, la situation reste pareille, le problème reste entier.

Que vous voyez le verre à moitié vide ou à moitié plein il a la même quantité d’eau.

Par contre votre choix aura un impact direct sur votre humeur, votre santé, votre entourage et votre qualité de vie.

Pour illustrer mon commentaire, l’autre jour j’ai rencontrée une femme qui m’expliquait son découragement de ne pas réussir à trouver un amoureux. Elle me disait qu’elle pleurait beaucoup, n’y croyait presque plus et pensait avoir tout essayé, sans succès.

Je comprenais parfaitement son état d’âme. Toutefois comme je lui disais, elle peut choisir entre:

  • Continuer à rêver à l’homme qu’elle souhaite rencontrer
  • Prendre des actions appropriées
  • Travailler sur elle
  • Et adopter un nouveau mode de pensée (ceux et celles qui ont eu l’opportunité de suivre mon programme savent de quoi je parle)

Elle était aussi libre de choisir de continuer à pleurer chaque jour, rester découragée, perdre son sommeil et baisser les bras.

Dans les deux cas sa situation était la même – Elle était célibataire.

Son choix de pensées déterminerait si elle serait une célibataire heureuse avec plus de chances d’attirer quelqu’un par son attitude positive, ou une célibataire déprimée et renfermée sur elle-même, avec un visage au traits tirés et moins attirant.

Quelque soit la difficulté à laquelle vous faite face dans n’importe quel domaine de votre vie, essayez le plus possible de croire au positif. Vous avez plus de chances de vous en sortir et à défaut vous vous sentirez mieux.

Je vous souhaite une très bonne journée et vous encourage à choisir vos pensées.

Si vous me connaissez vous savez que je parle d’expérience.

J’ai traversé des moments extrêmement difficile dans ma vie et j’ai appris à la dure que changer mon attitude, mes pensées et mes paroles déterminait toujours mes circonstances.

Aujourd’hui mon but est justement d’éviter à mes clients d’avoir à vivre ce genre de difficulté en leur apprenant comment tranquillement améliorer leur vie en générale et leur vie amoureuse en particulier.

Il me fera plaisir de vous parler gratuitement pendant 30 minutes. Contactez-moi si vous souhaitez apporter du mieux dans votre vie ou appelez-moi 514-655-1516

Pour participer à ma prochaine conférence pour célibataires (hommes et femmes) cliquez ICI

 

reginecoicou

 

                        

Saint-Valentin… Stress ou Plaisir

Saint-Valentin… Stress ou Plaisir

Confessions d'une "Love Coach"

La Saint-Valentin est une fête qui au fil des années prend des proportions de plus en plus énormes et simultanément il y a de plus en plus de gens qui choisissent de ne pas la célébrer à cause du caractère trop « marketing » qu’on lui donne.

C’est aussi une source de stress pour certains, surtout ceux qui ne savent pas comment définir leur relation amoureuse du moment.

En fin de semaine et hier, j’ai reçu des courriels de deux femmes que je résume comme suit :

  • « Je ne fête pas à la Saint-Valentin est-ce que tu penses que c’est normal ?»
  • « Je sors avec mon copain depuis quelques semaines, est-ce que tu penses que je doive lui acheter un cadeau ? »

Dans les deux cas ma réponse est la même; cela dépend totalement de vous. L’essentiel toutefois c’est que vous et votre amoureux(se) soyez en accord.

Mes expériences personnelles à ce niveau, que je partage ci-dessous, m’ont amené à certaines conclusions sur le sujet.

Célibataire :

Cette occasion n’a aucune incidence particulière.  Si c’est en semaine, c’est une journée comme les autres. De même si la date tombe une fin de semaine je vais au Club, au cinéma ou suis avec des amis comme d’habitude.

Ce n’est pas une occasion qui devrait autant « déranger » les célibataires comme c’est trop souvent le cas.

En début de relation :

Il y a quelques années je donnais une importance énorme à la Saint-Valentin. J’attendais des cadeaux, j’en offrais et j’étais déçue si je n’en recevais pas.

Toutes les fois où je me demandais si oui ou non il fallait célébrer avec mon copain du moment c’est que je n’étais pas certaine de la relation.

Dans une vraie relation, la question ne se pose pas car en principe vous avez déjà discuté du sujet, ou bien êtes à l’aise de le faire et par conséquent vous savez si oui ou non la personne avec qui vous êtes célèbre ou pas cette occasion.

Dans une relation sérieuse :

Avec mon dernier conjoint (ex depuis quelques mois) j’ai réalisé que cela n’avait pas autant d’importance parce qu’à longueur d’année on faisait des activités spéciales. On était souvent au restaurant, on passait beaucoup de moments en amoureux, on était souvent parti en weekend, donc lorsqu’arrivait la Saint-Valentin, ce n’était pas le moment pour nous de faire ce genre d’activités au double du prix normal.

Passer deux jours en amoureux à l’hôtel coûte presque le double à la Saint Valentin et ce n’est peut-être pas (à mon humble avis) le moment de vouloir essayer un nouveau restaurant. Ils sont tous remplis et plus chers, et le menu est « spécial » donc vous n’avez pas vraiment un choix à la carte.

On soulignait donc la date par de petites (très petites) attentions comme des chocolats (pour lui moi je n’en mange pas :)) une carte, un bouquet de fleurs, une soirée tranquille à la maison.

Losqu’on décidait de faire une activité cette journée ce n’était pas quelque chose qui sortait de l’ordinaire.

En conclusion :

Je pense que oui la Saint-Valentin est une fête qui a sa place, tout comme la fête des mères ou des pères. C’est la fête de l’amour, elle devrait être célébrée si les partenaires le souhaitent, mais je pense avec les enfants également, ou autres personnes de votre entourage.

Par exemple apporter boîte de chocolats pour les collègues est un geste qui peut être très apprécié.

En couple cela peut être l’occasion de  se redire « je t’aime ».

A considérer :

Si c’est le seul moment où vous passez du temps spécial ou de qualité avec votre partenaire de vie, il y peut-être des choses à améliorer, sauf si bien entendu les deux êtes heureux comme tel.

Si vous ne savez pas si votre partenaire donne une importance ou pas à la Saint-Valentin, la vraie question serait peut-être : « suis-je dans la bonne relation? »

Savez-vous qu’un coach en relations amoureuses ou love coach est justement la personne clé pour vous aider à répondre à vos questions et savoir quoi faire.

La première session de 30 minutes est gratuite….

Vous pourriez avoir un déclic significatif rien qu’avec un conseil.

Si vous êtes prêt(e) à sortir du doute ou avez besoin de clarifier vos pensées contactez moi.

Pour recevoir mes réflexions, trucs et conseils directement par courriel inscrivez-vous ici.

 

reginecoicou

 

                        

Les Grammys – la mode et la séduction

Les Grammys – la mode et la séduction

Divers

Cela fait au moins une vingtaine d’années que je regarde les remises de prix aux célébrités américaine, que ce soit pour les films ou la musique, cela fait partie de notre « culture » chez nous en Haiti, que j’ai continué en arrivant à Montréal.

En principe le but de ces cérémonies est de reconnaître et célébrer les talents d’artistes.

Mais pour la première fois hier je n’ai pris aucun plaisir à regarder le « red carpet » des Grammys et je me suis sentie assez « dégoutée » par rapport à l’allure, selon moi, carrément vulgaire des robes des filles.

J’ai assisté au fil des années à l’exposition de plus en plus osée du corps des femmes et malgré que je ne me considère pas comme prude, je trouve aujourd’hui que cela dépasse les bornes et je ne trouve rien d’attirant  à ces tenues plus que suggestives.kim-kardashian-1-600x800

Au début il y en avait quelques unes qui systématiquement arrivaient à ce genre de cérémonie en décolleté exagéré tel que JLo par exemple. Maintenant c’est « la mode ». Les exceptions, les femmes habillées tant soit peu décemment sont très rares.

L’ironie est que certaines ne sont même pas à l’aise avec leur décolleté. Kim Kardashian (v. photo) sur le tapis rouge avait tout le temps ses bras devant son décolleté. Pourtant elle devrait être habituée maintenant.

Et que dire des poses suggestives pour les photos, qui frisent tellement le ridicule parfois. Aucune classe….

Sans parler des commentaires des animateurs hier animatrices en l’occurrence qui s’extasiaient sur le  « chic » de Beyoncé, Nicky Menaj (v. photo), Lady Gaga, Ashanti (v. photo) et j’en passe.

Les très très rares célébrités habillées avec décence et classe tel que Taylor Swift (v. photo) recevaient la mention de « tenue banale » mais on la félicitait quand même d’avoir dénudé ses jambes… Okayyyy!

taylor-swift-1-600x800

 

Il faut croire que pour être « chic et glamour » Il faille absolument dénuder quelques parties de son corps.

Franchement on s’en va où là maintenant.

Je n’ai pas un grand intérêt pour la mode ni de formation dans le domaine  mais il me semble qu’ on est  loin des recommandations de style que je lis depuis plusieurs années qui recommandent à une femme de  ne dévoiler qu’une partie à la fois. Si tu as un décolleté plongeant pour la poitrine, pas la peine  d’exposer  les jambes. Une robe super courte pas de décolleté dans le haut. Choisir le plongeon à l’avant ou à  l’arrière mais pas les deux à la fois.

J’ai trouvé la plupart des tenues de mauvais goût. Est-ce moi qui suis vieux jeu, possible; mais à mon humble avis ce n’est pas cela la séduction.  Aucune place n’est laissée à l’imagination.

Photos courtoisie des sites YBF et people